Bonjour Bonjour,

Voici une marque qui fait partie de mes flops. Bien évidement je vais vous expliquer pourquoi. Cette marque c’est Rivadouce et son slogan « Le bonheur de ma peau ».

La marque : 

Rivadouce a 45ans et c’est du Made in France. Sur leur site, j’ai trouvé leur valeurs :
– Audace : Pour leur produit, leur made in France et le développement à l’international.
– Authenticité : Il s’agit d’une entreprise indépendante, familiale et française, que l’on peut retrouver dans certaines maternités. Produits élaborés et fabriqués en France.
– Exigence : Ils indiquent avoir un devoir de rigueur et de bon sens pour atteindre l’excellence, pour bien sûr satisfaire les utilisateurs et aussi assurer la pérennité de l’entreprise.
– Passion : Pour la marque c’est l’élément moteur de leur engagement. Apporter du bien être aux consommateurs etc …
– Bienveillance : Ils veillent à l’épanouissement de leurs collaborateurs, ils soutiennent des causes.

Sur le papier, cela fait parfait. Une marque française qui fabriquent ses produits ici, pour la peau tendre de nos touts petits et ce dans le respect de leur collaborateurs en plus.

Les produits : 

Vous trouverez tout ce qu’il faut pour les bébinous: gel douche, crème de douche, crème hydratante, crème pour le corps, pour le change ou encore eau nettoyante…

En ce qui me concerne j’avais pris le gel douche, le lait hydratant et l’eau nettoyante.

Pourquoi je ne rachète pas : 


J’ai donc cherché à éviter Mustela, lors de la naissance de Mini Ina je commencais petit à petit à suivre des blogueuses green, ce que j’ai vu sur Mustela m’a fait choisir une autre voie. Celle de Rivadouce, qu eje pensais plus naturelle, plus respectueuse de la peau de mon fils. Après renseignements sur le site je choisis donc mes produits….

Je les ai utilisé environ 6 mois car après j’ai commencé à apprendre à décrypter la composition des produits…


Et si j’ai arrêté la marque c’est bien à cause de ca ! J’ai été sur le site de « La Vérité sur les Cosmétiques » et voici le résultat :


Nous avons en 3ème position du PEG (Origine synthétique, fabriqué à base d’oxyde ethylène : un gaz très réactif et toxique), un parfum en 4ème position ce qui est énorme je trouve en pourcentage là aussi on ne sait pas la provenance chimique ou naturelle. Du Tétrasodium EDTA, qui est extrêmement polluant (et qui empêche le processus de biodégradation dans les cours d’eau notamment). On poursuit avec un conservateur bien chimique et en fin fin fin de liste que trouvons nous? L’extrait végétale de fleur de Lotus.

Ce dernier élément de la liste INCI qui est pourtant leur élément marketing pour ce produit ! Cette composition m’a fait arrêter la marque et prendre une alternative beaucoup plus naturelle et home made.

Un changement de cap?

Cet article ne serait pas à 100% honnête si je ne vous indiquais pas que la marque à changer de formulation:


Leur promesse actuelle est Sans Parabènes, phénoxyéthanol, PEG, EDTA, colorants, chlorphénesine. Ils ont donc éliminé ce qui me posait problème. Mais par quoi ont-ils remplacé la formulation?? Direction le site « La vérité des cosmétiques »…


Il y a moins de rouge…. Mais il reste un rouge qui pour moi est intolérable c’est le polysorbate-20 qui n’est rien d’autre que le cousin du PEG. Cela reste un ingrédient toxique. Donc non pas sur la peau de mon fils!

Mon avis : 

Et bien il est mitigé, car d’un coté ils ont fait des efforts comme pour le gel douche qui est clean, mais la lotion douceur et l’eau nettoyante n’est pas clean. La crème hydratante contient encore du PEG et tetrasodium ETDA.

Personnellement, je pense que la marque a encore un peu de travail pour avoir une compo clean et séduire toutes les personnes qui comme moi commencent à regarder de plus près les compositions.
J’ai quand même gardé les packagings pour les réutiliser. D’ailleurs, je vous propose la semaine prochaine mon eau nettoyante maison qui a remplacé celle de Rivadouce.

N’hésitez pas à me dire quels produits ou marques voire recettes maison, vous utilisez!

Je vous souhaite un bon w-e !

– Ina –

 

Crédit photo : site Rivadouce